Choisir le bois

construction_bois

Choisir le bois en construction

Face au changement climatique, une urgence s’impose aujourd’hui.
Parmi ses nombreux avantages, le bois stocke du CO2 au cours de sa croissance, et le séquestre une fois coupé : 1m3 de bois, c’est 1T de CO2 stocké, qui contribue ainsi à limiter l’effet de serre. Pour chaque arbre coupé, on replante au moins 3 arbres, en choisissant des essences plus adaptées au changement climatique.

C’est un matériau léger et pourtant très résistant, car souple et porteur à la fois. Il permet d’obtenir de grandes portées (80m sur ce projet), soulage les fondations, peut être posé sur pieux métalliques ou s’agrafer sur une façade couplé à un isolant pour améliorer un parc immobilier vieillissant en le rendant plus isolant et esthétique, ou encore venir coiffer de plusieurs niveaux un immeuble ou une maison que l’on voudrait faire grandir, parfois parce qu’on y a soi-même grandi.

Construire en bois c’est aussi choisir la propreté et la rapidité d’un chantier aux faibles nuisances : pas de consommation d’eau ni de temps de séchage, des bâtiments préfabricables en atelier avec une qualité et une précision maîtrisées, moins de nuisances sonores ou de poussières, et des déchets amoindris et revalorisables, voire aujourd’hui réutilisables.

Enfin, le bois apporte une atmosphère très particulière, celle qui touche les sens et nous reconnecte : une odeur, une sonorité, la chaleur du toucher.
Que le bois soit structurel, extérieur ou intérieur, il permet d’en faire des lieux de vie agréables et apaisants.

Construire en bois est un choix et une responsabilité.

85
entreprises présentes sur le marché de la construction bois

6.5 %
de part de marché sur le logements

50 %
des entreprises ont plus de 20 ans

*Issu de l'enquête nationale de la construction bois sur l'activité 2018, que vous retrouvez en bas de page

Un outil indispensable : le panoramabois

Retrouvez près de 5000 projets sur le site démonstrateur de la construction bois : des acteurs locaux et leurs réalisations, des photos inspirantes ainsi que les informations techniques et économiques.
Chaque projet est géolocalisé et vous permettra de retrouver les réalisations en bois dans un secteur donné.
Vous souhaitez vous aussi avoir de la visibilité ? Contribuez à cette vitrine en y déposant gratuitement vos réalisations pour mettre en avant votre savoir-faire.

Quels avantages pour les habitants et la maîtrise d’ouvrage ?

1. Un matériau écologique

Le bois stocke du carbone tout au long de sa vie, car il consomme du CO2 et rejette de l’oxygène grâce à la photosynthèse, plus particulièrement lors de sa croissance. C’est un excellent moyen de lutter contre le changement climatique.

2. Qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air que nous respirons est aujourd’hui questionnée.
L’arbre fournit de l’oxygène et peut effectivement émettre des composés organiques volatiles (COV), notamment dans ses résines : c’est cela, la bonne odeur de pin en forêt et celle du sapin de Noël !
Les COV présents naturellement dans certaines essences de bois ou dans certaines colles utilisées pour l’assemblage interrogent quant à l’effet qu’ils peuvent avoir sur la santé.
Pas de panique ! L’étiquette sanitaire des produits est aujourd’hui obligatoire, vous pourrez donc trouver de nombreux produits classés A.

3. Atmosphère apaisante

Avez-vous déjà entendu parler de biophyllie ? C’est le principe qui consiste à être connecté et apaisé par ce qui est naturel. L’atmosphère du bois réconforte, les tonalités sont douces, l’acoustique est plus feutrée.
Le bois en intérieur a cette propriété bénéfique sur la santé et réduit le taux de cortisol, améliore la concentration et la productivité, c’est pourquoi il est apprécié dans les écoles et les centres de soin. Des études sont en cours et mettent en avant une convalescence améliorée des patients.

4. Une hygrométrie maîtrisée au profit de la santé

Le bois est un matériau hygroscopique, dont les fibres gonflent ou se vident, ce qui lui permet de réguler l’hygrométrie ambiante en absorbant l’humidité et en la relâchant lorsque l’air devient trop sec. Un air trop sec ou trop humide est néfaste pour les occupants (affections respiratoires et cutanées) mais aussi pour le bâti (condensation, dégradation des parois).
Le milieu médical recommande un taux d’hygrométrie intérieure allant de 40 à 60%, et les recherches démontrent qu’un intérieur riche en bois permet d’avoir une hygrométrie autorégulante sur l’année, avoisinant 50%.

5. Confort thermique (hiver/été) et économie d’énergie

Avec le changement climatique et la minéralisation des villes, les étés sont de plus en plus chauds avec l’accumulation de chaleur dans les sols et les bâtiments. De par sa faible inertie et sa composition, le bois est plus adapté face à l’amplitude thermique que nous rencontrons : il est naturellement isolant et présente une faible inertie, ce qui permet de réchauffer ou rafraîchir plus facilement un bâtiment bois.
Par ailleurs, sa composition physiologique lui permet d’être isolant et le confort thermique s’en ressent, car il limite l’effet de paroi froide en hiver, ce qui permet d’effectuer des économies d’énergies en besoin de chauffage allant de 5 à 30%.
Une conception réussie est une paroi structurelle en bois, un isolant dense et idéalement biosourcé, des occultations extérieures et une ventilation adaptée.

6. Plus d’espace au même prix

A l’heure où le foncier devient précieux dans les milieux très urbanisés, le recours au bois présente plusieurs avantages :

  • Utilisé comme structure, il permet d’accueillir entre ses montants l’isolant sans empiéter sur la surface habitable.
  • Par sa légèreté, il permet de densifier en surélevant des immeubles existants sans nécessiter de renforts de fondations ni de mobiliser un foncier déjà tendu.

 

7. L'atout du bois pour la réhabilitation

Afin de revaloriser les constructions existantes, le bois présente de nombreux avantages en réhabilitation : extensions sur pieux ou sur des espaces difficiles d’accès, surélévations grâce à son poids 5 fois plus léger que le béton ;
Le bois permet également d’intervenir en site occupé sur des immeubles et de rapidement remplacer des façades entières grâce à des méthodes de préfabrication optimisées.

8. Quels sont les plus d'un chantier bois ?

  • Chantier sec et propre
  • Faibles nuisances sonores, peu de poussière
  • Chantier plus rapide : optimisation du temps masqué, fabrication exempte de délais de séchage, préfabrication optimisée, moins contraint par les aléas
  • Des déchets mieux gérés
  • Peu de trajets camion
  • Une voirie plus propre et libérée plus rapidement
  • un cadre de travail plus confortable pour les compagnons (clos-couvert + rapide, meilleure isolation)
  • Intervention facilité en site occupé
construction_bois

©Juan Sepulveda Grazioli

Annuaire Construction Bois pour faciliter les acteurs

Vous cherchez une entreprise régionale avec une compétence particulière, un produit, une essence ?
La filière a mis en place une base de données qui vous donne accès à un annuaire régional.

Annuaire

Enquête nationale et régionale de la construction bois

Tous les 2 ans, la filière organise une grande nationale de la construction bois afin d’évaluer les parts de marché et les tendances à venir pour informer les entreprises sur les secteurs émergents.
Actuellement, la construction bois représente une part de marché moyenne de 8% mais se développe de façon générale. La future RE2020, les JO2024 et l’évolution des consciences face au réchauffement climatique augmentent le recours au bois dans les projets de construction.

enquete_construction_bois

Enquête nationale de la Construction Bois 2018

Téléchargez l'enquête

enquete_construction_bois

Enquête sur la Construction Bois en Centre-Val de Loire

Téléchargez l'enquête